Henri Salvador rend un dernier service à Sarkozy

Publié le par Achille

"Le travail c'est la santé, rien faire c'est la conserver, les prisonniers du boulot ne font pas de vieux os". Non mais tu te rends compte ce que tu chantais Henri?  Cela ne devait pas faire plaisir à ton pote Sarko 1er qui entend, lui, plutôt nous faire lever quotidiennement dès complies et nous faire bosser jusqu'à 89 ans (comme toi). 
Notons que tu auras rendu un dernier service posthume à notre "omni-président-devenu-étrangement-silencieux" . En passant la main aujourd'hui,  jour de grève des télés et radios publiques, tu as donné à notre TF1 national le champs libre pour ne parler que.... de toi. 
     Et pas de la brillante tentative guyannaise de Nicolas 1er pour galvaniser ses troupes quelque peu désemparées après le Neuilly sur Seine (de ménage) qui, pourtant n'a pas fini de nous faire poiler...
    Et pas non plus de la grève de France Télévision et autre Radio France et, surtout de ses raisons : les craintes suscitées par l'annonce à l'arrache de la disparition de leur financement par la pub par Sarko le Pingre. Ce qui avait surpirs tout le monde y compris ses plus proches conseillers. Au point que personne ne sait encore aujourd'hui où on va trouver le pognon pour compenser alors qu'il est désormais admis, voire rabaché, que les caisses sont vides.
Bon, on t'aimait bien quand même Henri, avec l'ami Vian et son blues du dentiste, et puis avec tes rêves tropicaux. Au moins, toi, tu auras pu les vivre. Et puis du côté des amicales boulistes de Marseille, on se rappelle que tu pouvais être un charmant garçon.


                                                                                        Achille

Publié dans Politique

Commenter cet article