La construction automobile continue d’alimenter les cimetières avec ses salariés.

Publié le par Achille

Un salarié du groupe Peugeot vient de mettre fin à ses jours. 51 ans, « metteur au point » dans l’usine de Mulhouse. Il s’est pendu dans un local technique. Cette mort fait suite à trois suicides au Technocentre Renault de Guyancourt (Yvelines).

    Selon la direction de Peugeot, l’homme « était satisfait de sa mission » et « apprécié de sa hiérarchie ». Les syndicats eux, rapportent qu’il aurait laissé une disquette. Cette dernière a été saisie par la gendarmerie.

 

                                         detoxinfo.fr

Publié dans sociologie

Commenter cet article