Pompes funèbres : Des consignes à vous tuer une réputation

Publié le par Achille

Les pompes funèbres sont connues pour le tact et la délicatesse de leurs prestations. Mais les récentes consignes données par la direction des OGF, le numéro un français, à ses troupes mettent à mort cette réputation.

    Pour remplir les caisses (de sapin) avant la clôture de l’exercice financier (31 mars) une note du directeur général adjoint de la société, Michel Ménard, citée par le Canard Enchaîné, est très claire. Pour toucher leur prime de résultat les employés des OGF ont du remiser leurs bonnes manières. « Il est impératif », en effet, de « donner la priorité au règlement par les familles ». Donc prière de ne pas accepter les prises en charges par la Sécu, les mutuelles ou autres banques et assurances. C’est trop long. Ensuite, malgré les engagements traditionnels contenus dans les conditions générales de vente sur nombre de pierre tombales, l’acompte devra représenter 50% de la commande de marbrerie contre 30% accordés jusqu’ici assez généralement par ces pompes. Et enfin « ne pas se laisser déborder lors du w-e de Pâques (NDLR : réputé pour être riche en accidents de la route) en laissant les dossiers en attente ».

 

                                       detoxinfo.fr

Publié dans sociologie

Commenter cet article