La justice annule la prime anti-grève à 1000 euros

Publié le par Achille

Une première décision de justice vient d'invalider la prime antigrève tentée par GT Logistics (groupe Turboméca) sur son site landais de Tarnos (cf : detoxinfo du 19 février 2008).

     Ce contrat baptisé «de garantie de permanence de prestation », doté de cette « prime » de mille euros remboursable par le bénéficiaire en cas de non respect de ses engagements, avait été qualifié de « rachat du droit de grève » par  la CFDT-Transport.

    La décision du tribunal prise en première instance peut-être contestée en appel. La direction poursuivra-t-elle ce douteux combat? 

                                    detoxinfo.fr

Allez aussi sur WWW.DETOXINFO.FR

Publié dans social

Commenter cet article