C’est la « journée » de la Terre. En France on est...sous terre

Publié le par Achille

    Ce mardi, c’est « la journée de la Terre ». Partout sauf en France...
 Lancée aux États-Unis en 1970, l’évènement a pour but de rappeler aux citoyens du monde la nécessité de… protéger notre planète. Cette année, cette journée est (sans grande originalité) placée sous le signe de la lutte contre le changement climatique. Pas moins de 500 millions de personnes à travers le monde sont attendues pour participer. Ca fait chaud. Et vous, vous en êtes quand même ?
    L'absence pathétique de l'Hexagone à la journée de la Terre n'empêche pas que Nathalie Kosciusko-Morizet, notre courageuse secrétaire d'État à l'Écologie, est soutenue par 78 % des Français nous assure un sondage du Journal du dimanche. Ouf ! Bonne nouvelle, cela veut dire que les Français ne sont pas aussi obtus que les Sarkopains aimeraient leur faire croire.
    Mais demeurent d'irréductibles  suicidaire. D’après une récente enquête TNS Sofres/EPIQ, les artisans, les commerçants, les chefs d’entreprises et les agriculteurs seraient les plus sceptiques quand à l’idée du développement dit "durable". Misère! On est sans voix : ne sont-ils pas pourtant  parmi les plus concernés ?

     Par ailleurs, le programme des Nations Unies pour l’environnement vient de publier son rapport annuel dans lequel il est écrit : « les avions commerciaux, selon ses données, produiraient en un an autant de dioxyde de carbone que toutes les activités humaines en Afrique sur la même période ».  Chiffre affolant…
                                            Virgil / detoxinfo.fr

Publié dans environnement

Commenter cet article