Efficace, vous avez dit efficace ? Comme c'est efficace !

Publié le par Achille

Soigner une image d'"efficacité" suffit-il à masquer un manque de sensibilité, de savoir, d'équilibre, voire de l'incompétence ou bien pis ? Et ce, surprenamment sur des territoires aussi différents que peuvent l'être l'Elysée et le plus humble des stades sportifs.   

L' Humain, et en particulier l 'Humain de "pouvoir", a très vite compris l 'intérêt de prêcher l'approximation et l'amalgame sur le ton de la vérité biblique afin d'asseoir son autorité sur des foules peu ou pas instruites. Ou pire, précipitées dans des directions fantaisistes.

Bien emballé, donc bien pesé : le discours dirigiste fait force de loi. Surtout, s'il est entendu par le nombre. "Si veut le roy, si fait la loi". Louis XIV, convainc par la formule et un formidable concept, n'est-il pas le "Roi Soleil" ? Magnifique plan de com', non ? Un précurseur, ce Louis ! Et à Paris, devant tant d'éclats, on oublie la violence des "dragonnades" promptes à faire avaler sa langue à tout indélicat inquiet de voir le bénéfice de ses récoltes fondre au rythme des bougies de Versailles ...

Nous savons désormais que ce faste fut extrêmement dangereux pour le Trésor de la France. Mais il flattait fort à travers une flamboyante image de notre pays.

De l'"esbrouffe", certes, mais plaisante pour un tout petit nombre d'individus qui s'engraissait en vase clos, lui-même érigé en système politique : la Cour. Une sorte d'électorat captif. Maisn sous l'Ancien régime. Donc, très captif.

Notre 21ème siècle politique laisse, lui aussi, rêveur. Façon cauchemar. Notre quasi-monarque, façon opérette, danseur aussi instable que déstabilisé, croit revenir aux fondamentaux électoraux "efficaces" que sont les thèmes de la sécurité et du nationalisme. Il enfonce, avec un plan de com' qu'il juge pouvoir ressortir ad libidum, une dague empoisonnée.

 

ESBROUFFE

 

Dans une triste histoire récente, cherchons qui a instauré la déchéance de la nationalité, comme celle dont menace le locataire du "Château" à des fins sécuritaires "efficace? Oui, c 'est bien lui, pas d'erreur : le père de la solution finale. Là encore, pour les tziganes, Roms, Gitans.  Et, bien sùr, les juifs, communistes, homosexuels, intellectuels, ou bien encore francs-maçons.     

De l'"esbrouffe" sur fond d'"efficacité".  "Efficace" pour éliminer les gêneurs, les "pas comme nous".  Et là, nous revenons à nos sportifs. Que celui qui n'a jamais rêvé d'"efficacité" lève le doigt ! Mais, quelle efficacité ? Ou bien l'esbrouffe cassant articulations, sans autre objet qu' une vaine efficacité égotique ? (pas mal comme oxymore !!).   

Pourtant, c'est bien cette dernière "efficacité" qui semble avancer sérieusement dans les plans de com' des fédérations sportives internationales. Car, tout ceci renforce l'implacable loi du marketing, du pouvoir.   

Bien loin de la sueur de l'étude et de la gratuité du geste ; ces derniers étant, il est vrai, fort peu porteurs en matière de plan de com'.         

 

Achille

Publié dans Politique

Commenter cet article