Le progrès est en marche, le différé en est la preuve

Publié le par Achille

Les plus âgés s’en souviendront une larme nostalgique à l’œil, il fût un temps où l’on proposait à tout bout de champs du « différé » aux téléspectateurs alors encore dans l’œuf du PAF. Pionniers rassurez-vous ! des forces obscures font revivre ce procédé que l’on croyait désuet. C’est avec le délice d’être pris pour un imbécile que tout chinois a pu, nous l’avons constaté, découvrir la flamme d’Olympie sur son lieu mythique mais en « léger différé ». En direct, il n’aura pas pu découvrir la physionomie de Robert Ménard et de ses copains de Reporters sans Frontières banderole en mains. Pas de surprise ! les chinois, prévoyants, ont prévenu, depuis la genèse,  les vieillards compréhensifs du CIO qu’ils entendent utiliser le différé à forte dose pour la retransmission des JO. Pour des raisons de bienséance publique qui n’échappent désormais plus à personne.

Mais l’Empire du Milieu n’est plus seul à utiliser ce plaisant dispositif. Michel Fourniret a indiqué qu’il donnerait en « différé » et par écrit ses réponses aux questions face à la cour d’Assises des Ardennes. Tueurs en série de tous les pays : même « modus opérandi » : le différé !

 

                                                    Achille / detoxinfo.fr

Publié dans sociologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article